Les fenêtres qui parlent dans le cadre du 375 anniversaire de Montréal

Les fenêtres qui parlent, où l’art visuel s’expose sur la devanture des maisons, transformant du coup les rues Mercier, Lebrun et Baldwin. Au total, une trentaine d’artistes de Montréal et de Mercier-Est seront à l’honneur dans autant de résidences qui deviendront vitrine d’art temporaire pour l’occasion.

Voici mes 2 oeuvres:

PERFORMANCE EN NATURE DANS UN MILIEU URBAIN
« Nature en ville » ou
« Le jardin de la maison blanche; pour ceux qui n’en peuvent plus de l’autre ; »
au jardin du 355, rue Lebrun
le 5 juillet 2017 à 17h30

BOÎTES LUMINEUSES
Deux ailes comme dans mon prénom,
médiums mixtes, 12 x 36 po. (92 x 30 cm)
2015

Deux plumes s’élèvent projetées en orbite autour d’une forme circulaire ressemblant à une spirale dans un univers éthéré rythmé par des battements d’ailes.

Carolline Auclair

De la nature s’écoule chacune des inspirations de Carolline Auclair, dont l’oeuvre, de la peinture à la performance, est enrichie d’une continuelle exploration des supports. L’artiste poursuit sa recherche autour de l’empreinte énergétique des plantes. La technique utilisée ici consiste en une boîte lumineuse, peinte à l’acrylique sur plexiglas et illuminée par des lumières à diodes électroluminescentes (DEL) avec une modulation de couleur. Le résidant peut donc contempler la modulation des couleurs à travers le temps.